Fédération Syndicale Unitaire (FSU) de Vendée
Accueil > Actualités et actions > Traité européen : NON à la ratification !

Traité européen : NON à la ratification !

8 octobre 2012

- Consultez le site du Collectif pour un audit citoyen de la dette.
- Interpelez les députés pour leur demander de ne pas ratifier ce traité.
- Signez l’appel public
- Le nouveau Traité européen (TSCG) expliqué en quelques minutes par ATTAC.
- Téléchargez le tract de la FSU.


ATTAC, FSU, Solidaires, Front de Gauche (PCF et PG), POI, NPA, ADECR (Association Départementale des Elus Communistes et Républicains) et CRS de Fontenay
Pour la solidarité des peuples européens et contre le traité d’austérité

Après le succès de la manifestation unitaire du 30 septembre à Paris contre la ratification du traité européen d’austérité (TSCG), les organisations ATTAC, FSU, Solidaires, Front de Gauche (PCF et PG), POI, NPA ADECR (Association Départementale des Elus Communistes et Républicains) et CRS de Fontenay de Vendée appellent à participer à la

Réunion publique
le 9 octobre à 20 h 30

à La Roche sur Yon (bourse du travail, salle 3)

Avec
Fréderic Viale
Juriste, spécialiste des questions européennes
Auteur de « l’horreur européenne »

Parce que le traité d’austérité (TSCG) de Merkel-Sarkozy-Hollande impose la rigueur et l’austérité permanente notamment avec l’application de la « règle d’or ».

Parce que la dictature de la dette et des déficits que veut imposer la troika (FMI, BCE, UE) en Europe n’est pas acceptable : politique qui plonge tous les peuples dans la misère, comme en Grèce, en Espagne et au Portugal.

La résistance est engagée, en France et en Europe pour abroger le traité d’austérité (TSCG).

Les organisations ATTAC, FSU, Solidaires, Front de Gauche (PCF et PG), POI, NPA, ADECR (Association Départementale des Elus communistes et Républicains) et CRS de Fontenay appellent les salariés, les citoyens à participer nombreux à la réunion publique du 9 octobre contre le traité d’austérité.


Les organisations membres du collectif vendéen contre le pacte budgétaire et contre l’austérité (ATTAC, Front de Gauche, FSU, NPA, POI, Solidaires) se sont réunis mercredi 18 septembre et ont décidé d’appeler à la manifestation du dimanche 30 septembre à Paris.
Un déplacement par car sera organiser.

Selon le nombre d’inscrits (une trentaine à ce jour) un ou plusieurs cars partiront. Le coût est estimé à 32 € 00 : selon le nombre de participants et leurs moyens financiers la FSU 85 et ses syndicats contribueront au financement, en essayant d’assurer la gratuité pour ses adhérents.

Pour des raisons pratiques il faut que les personnes intéressées s’inscrivent au plus vite (jeudi soir dernier délai) en communiquant leurs coordonnées adresse téléphone courriel à fsu85@fsu.fr. afin de leur communiquer les lieux et heures de départ (prévoir 6 h 00 du matin) et conditions de prise en charge du financement.


Prise de position du Conseil délibératif fédéral national la FSU
Paris, le 19 septembre 2012

La FSU réaffirme son opposition à la ratification du traité européen. Le TSCG (traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance) ne ferait qu’institutionnaliser la crise sans donner à l’Etat souverain les capacités d’en sortir. Il dessaisirait les parlements nationaux de leurs prérogatives au profit de technocrates européens non élus. Ce traité engagerait vers une cure d’austérité et le démantèlement des modèles sociaux, des services publics et des protections sociales qui existent dans les États européens. Il pèserait négativement sur les programmations budgétaires pluriannuelles.

A l’opposé, l’Europe a besoin d’une nouvelle politique monétaire, économique et sociale créatrice d’emplois de qualité dans le cadre d’un éco-développement et favorisant le pouvoir d’achat. Une Europe fondée sur les solidarités et la justice sociale. L’alternative au TSCG repose notamment sur la redistribution des richesses, une réforme fiscale d’ampleur intégrant une taxe sur les transactions financières, le contrôle de la finance et le combat de la spéculation. C’est la seule voie permettant de maîtriser la dette tout en répondant aux besoins sociaux et environnementaux.

Investie dans la campagne initiée par le collectif audit citoyen, la FSU met à la disposition des personnels du matériel d’information pour les alerter sur les enjeux du traité européen, son lien avec la construction des futurs budgets, ses conséquences sur les services publics, l’emploi public, les salaires des fonctionnaires… La FSU condamne les positions nationales de l’extrême droite sur ce dossier.

Elle appelle les personnels à en débattre et à porter d’autres alternatives et à interpeller les députés pour leur demander de ne pas ratifier ce traité.


Téléchargez le tract de la FSU

Communiqué de presse de la FSU
Les Lilas, le 19 septembre 2012

Investie dans la campagne initiée par le collectif audit citoyen, la FSU met à la disposition des personnels du matériel d’information pour les alerter sur les enjeux du traité européen, son lien avec la construction des futurs budgets, ses conséquences sur les services publics, l’emploi public, les salaires des fonctionnaires… La FSU condamne les positions nationales de l’extrême-droite sur ce dossier.

Elle appelle les personnels à débattre de ce traité, à porter d’autres alternatives et à interpeller les députés pour leur demander de ne pas le ratifier.

La FSU a pris contact avec les organisations syndicales qui rejettent la ratification de ce traité (CGT, SOLIDAIRES, UNEF) et les rencontrera prochainement pour échanger sur les nécessaires débats et actions communes. La FSU pèsera dans cette rencontre pour élargir l’arc syndical des signataires de l’appel « Non à l’austérité permanente - Refusons le Pacte budgétaire, ouvrons le débat en Europe »

Elle appelle d’ores et déjà les personnels à participer aux différentes mobilisations en cours ou à venir, et notamment aux manifestations unitaires organisées le 30 septembre et au-delà.


Le nouveau Traité européen (TSCG) expliqué en quelques minutes pat ATTAC


Le nouveau Traité européen (TSCG) expliqué en... par Dessousdebruxelles

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0