Fédération Syndicale Unitaire (FSU) de Vendée
Accueil > Actualités et actions > Canicule : on fait comment ?!

Canicule : on fait comment ?!

24 juin

Monsieur la Directrice Académique,

Plusieurs journées de canicule exceptionnelle sont attendues en Vendée cette semaine. Le Rectorat de l’académie de Nantes a adressé ce matin un courriel aux écoles et aux établissements scolaires avec les recommandations ministérielles qui indiquent entre autres : « Garder les enfants dans une ambiance fraîche. Vérifier la fonctionnalité ou l’installation de stores et/ou volets. Fermer les volets et les rideaux des façades les plus exposées au soleil durant toute la journée. »

Or, la réalité des écoles et des établissements scolaires est la suivante :
- présence de baies vitrées qui vont aggraver la chaleur dans les locaux, la plupart n’ayant ni rideaux occultant ni volets. La climatisation n’existe pas, et les ventilateurs sont rares ;
- les points d’eau sont parfois insuffisants (exemple : 4 points d’eau pour 150 élèves dans un bâtiment) ;
- les espaces extérieurs pour les temps de récréation sont rarement ombragés, leurs sols en bitume conservent la chaleur au fil des nuits.

Au nom des agent.es de l’éducation nationale quel que soit leur corps, la Fédération Syndicale Unitaire vous alerte très fortement car des personnels vont se trouver dans l’incapacité d’assurer la sécurité physique des élèves, et leur santé pourrait elle-même être menacée.

Quelles consignes claires et quels moyens très concrets donnez-vous aux écoles et aux établissements scolaires pour affronter les jours qui viennent ?

Plus particulièrement, quelle prévention avez-vous prévue pour tous les enfants et les adultes fragiles (PAI, asthme, femmes enceintes, etc) ? Là encore, les recommandations ministérielles indiquent qu’il faut « avoir une vigilance particulière envers les personnes et élèves connus comme porteurs de pathologies respiratoires ou en situation de handicap. »

Nous constatons que toutes les recommandations sont destinées aux directions d’écoles et d’établissements. Quels échanges avez-vous eus avec les collectivités territoriales de tutelle (mairies, conseil départemental, conseil régional) pour anticiper cette situation : livraison de packs d’eau, de gobelets, de ventilateurs, de brumisateurs ? Mise à disposition de tonnelles dans les cours non ombragées ? Recensement et propositions de lieux d’accueil dans des espaces plus frais à proximité de certaines écoles et établissements (salle municipale climatisée...) ? A-t-il été prévu que les IEN et les chef.fes d’établissements anticipent et interpellent les partenaires ? Nous refusons que les équipes, et particulièrement les directions d’école pour le 1er degré, se retrouvent seules à gérer les situations difficiles qui pourraient se présenter.

A minima, pour le début de cet épisode, nous demandons que les parents qui le peuvent soient invités à garder leurs enfants, et que toutes les questions évoquées dans ce courrier soient traitées.

Enfin, nous vous rappelons les termes de la note sur « l’ambiance thermique dans les locaux », publiée par l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement : « Selon l’Organisation mondiale de la santé, des risques d’atteinte à la santé sont réels lorsque les températures dans les locaux sont inférieures à 14°C ou supérieures à 30°C ».

Par ailleurs, des personnels pourraient être contraints de s’absenter (congé de maladie dû à la canicule, garde de leurs propres enfants…), ce qui conduirait les enseignant-es en poste à accueillir plus d’élèves encore dans leur classe.

Enfin, la FSU vous demande d’anticiper les mesures à prendre si cet épisode caniculaire s’avère particulièrement intense, en particulier la possibilité d’une fermeture d’écoles et d’établissements scolaires du département pour les deux derniers jours de cette semaine, soit les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019.

Veuillez croire, Madame la Directrice Académique, en notre engagement pour le service public d’Education.

Pour la FSU Vendée,
Jean-Jacques BOBIN, Secrétaire départemental

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0